Conseil du mois

  • Home
  • /
  • Conseil du mois
  • Il n’est jamais bon de se justifier lors d’un acte de vente, encore moins lorsque l’on aborde le point délicat qu’est le prix.

    Lorsque vous vous justifiez préalablement à l’annonce du prix, vous renforcez le pouvoir de l’acheteur. Sans le vouloir, c’est votre propre comportement qui déclenche chez lui l’envie d’acheter.

  • Nouveau parcours de formation en ligne: « La négociation achat »

    Vous êtes acheteur? Découvrez les techniques vous permettant d’atteindre vos objectifs tout en instaurant une relation agréable avec vos fournisseurs. Au contraire, vous êtes vendeur? Découvrez les modes de fonctionnement des acheteurs et préparez vos négociation afin de préservez vos marges tout en créant une relation durable avec vos clients! En deux heures, découvrez cette […]

  • Il n’y a pas de mauvais négociateurs… Il y a simplement des commerciaux et des dirigeants qui n’ont pas appris à négocier.

    Contrairement à ce que l’on pense, négocier n’est pas inné. Même un vendeur de souk, généralement très doué pour négocier, commet des erreurs quand on analyse techniquement sa façon de procéder ! La négociation s’apprend donc… Avec des techniques bien expliquées et des exercices d’entraînement appropriés. Vous observerez ainsi votre progression de manière pragmatique!

  • En négociation soyez patient !

    Faire un passage en force ne marche que dans certaines configurations de négociation très spécifiques. La plupart du temps, il vous faudra accepter une forme de compromis. Cela vous prendra du temps pour convaincre l’autre négociateur des contreparties que vous souhaitez en fonction de certaines concessions possibles pour vous. Il vous faudra également du temps […]

  • En négociation, il faut savoir prendre l’initiative, savoir déclencher le premier.

    La première étape d’une négociation se traduit souvent par une position d’attente à but offensif. Attention : l’attentisme est confortable ! Il provoque souvent une réaction de l’autre négociateur, qui du coup prend lui même l’initiative. Dès que vous avez identifié quelques leviers de négociation, passez à l’attaque : c’est vous qui aurait alors un temps d’avance et […]

  • Le plus difficile est de négocier avec des gens qui ont le temps.

    Si vous êtes face à des négociateurs qui ont le temps, compte tenu des enjeux que représentent pour eux cette négociation, votre seule arme doit être la même que la leur. A titre d’exemple, si vous êtes à l’étranger, ne commencez pas à négocier deux heures avant de devoir vous rendre à l’aéroport. Votre buttoir « temps » […]

  • Développer votre assertivité pour réussir en négociation!

    L’assertivité est considérée comme l’art de faire passer un message difficile sans passivité mais aussi sans agressivité. Préparez vos négociations pour pouvoir présenter sans hésitation les points qui vous semblent délicats à négocier. Mais faites le toujours sans agressivité, quelque soit la réaction de l’autre négociateur. L’agressivité génère des frustrations, donc des … compensations !

  • Si vous ne négociez pas, vous ne saurez jamais tout ce que vous auriez pu obtenir.

    Prenez goût à négocier. La négociation doit devenir un jeu, un plaisir. Plus l’on négocie souvent, plus l’on obtient de résultats fréquents. Entraînez vous sur des choses simples : l’achat d’un meuble, la réalisation de travaux, la réservation d’une chambre d’hôtel…. N’ayez pas de pudeurs mal placées, qui ne sont en fait que des fuites […]

  • Pour négocier habilement, sachez faire preuve de psychologie.

    La psychologie est indispensable en négociation. A quel moment l’autre négociateur vous fait-il du bluff, à quel moment s’impatiente-t-il, à quel moment montre-t-il des signes de faiblesses ou d’impatience? Tout cela se lit dans les yeux et les mimiques de votre interlocuteur. Observez également ses gestes, et surtout … écoutez ses propos. En résumé, soyez […]

  • Lors de vos négociations, soyez concentré sur l’autre plutôt que sur vous.

    Ecoutez votre interlocuteur, sachez déceler les mots, expressions, utilisation des temps de la langue française qui sont toujours le signe de quelque chose. Pensez aussi à bien observez l’autre négociateur : ses gestes, ses mimiques, son regard vous enseigneront beaucoup sur son état d’esprit à chaque étape de la négociation. En fait observation et écoute vous […]

  • En négociation, la gestion des résistances est un art, qui nécessite de la patience et beaucoup d’empathie.

    Lorsque votre interlocuteur résiste de manière forte à vos propositions, soyez patient. L’usure est une arme redoutable. Mais apprenez à vous mettre à la place de l’autre. La question posée à soi même « Que ferais-je à sa place ? » est souvent la clef pour débloquer une situation.

  • Page 1 of 4