En négociation, la gestion des résistances est un art, qui nécessite de la patience et beaucoup d’empathie.

Lorsque votre interlocuteur résiste de manière forte à vos propositions, soyez patient.

L’usure est une arme redoutable. Mais apprenez à vous mettre à la place de l’autre.

La question posée à soi même « Que ferais-je à sa place ? » est souvent la clef pour débloquer une situation.