Il n’est jamais bon de se justifier lors d’un acte de vente, encore moins lorsque l’on aborde le point délicat qu’est le prix.

Lorsque vous vous justifiez préalablement à l’annonce du prix, vous renforcez le pouvoir de l’acheteur. Sans le vouloir, c’est votre propre comportement qui déclenche chez lui l’envie d’acheter.